Accueil

Le parti Démocrate devinet "INITIATIVE DEMOCRATE"

L’accès au nouveau site se fait depuis le lien ci-dessous:

http://initiativedemocrate.fr/

Emmanuel GOFFI

Emmanuel GOFFI

Délégué national aux Armées et à la Sécurité Extérieure

Armées et sécurité extérieure
 
Les armées françaises sont sollicitées au-delà de ce qui est nécessaire pour assurer
la défense de notre pays. Elles sont, par ailleurs, employées et déployées de
manière discrétionnaire par l’exécutif sans concertation avec la représentation
nationale.
Outre l’accroissement des opérations et l’élargissement du spectre des missions, nos
armées font face à des difficultés liées au manque d’équipement et à la vétusté de
celui disponible.
En dehors de ces considérations techniques, nos militaires souffrent d’un déficit de
reconnaissance de la part de la Nation et leur condition est loin d’être satisfaisante.
Une surévaluation des menaces accompagnée d’un discours anxiogène, induit par
ailleurs des engagements inutiles aux côtés des alliés de l’Alliance atlantique,
engagements qui grèvent un budget trop souvent considéré comme une simple
variable d’ajustement du budget de l’Etat.
En plus de cet engagement otanien, nos forces sont employées avec un résultat
discutable au profit de l’Union européenne.
En inscrivant son action dans des stratégies définies par d’autres nations, la France
perd de vue ses intérêts et réduit les armées de la Nation au rang d’outils au service
de causes pour le moins obscures.
Pour toutes ces raisons, nous proposons les actions suivantes.
 
Au niveau national
 
  • Sanctuarisation réelle du budget de la défense à 2% du PIB et maintien de la solidarité ministérielle en matière de financement des opérations extérieures.
  • Renforcement du contrôle parlementaire, en accentuant notamment les rôles de la Commission de la Défense nationale et des Forces armées de l’Assemblée nationale et de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées.
  • Rédaction d’un nouveau Livre blanc sur la défense identifiant objectivement les risques et évaluant rigoureusement les actions à mettre en œuvre. Retour à une séparation stricte entre défense et sécurité.
  • Revalorisation de la condition militaire et révision des droits des militaires pour les aligner sur les droits de l’ensemble des citoyens. Un rééquilibrage de la relation entre pouvoir politique et pouvoir militaire à la charnière politico- militaire sera initié. En parallèle sera menée une réflexion sur la définition du devoir de réserve et une action en faveur de l’établissement de nouvelles instances neutres de concertation des militaires, au travers d’un modèle hybride entre le syndicat et les instances de concertation actuelles que sont le Conseil Supérieur de la fonction militaire et les Conseils de la fonction militaire.
  • Modernisation de nos armements et de nos équipements individuels après évaluation des besoins réels les plus pressants.
  • Instauration d’un moratoire sur le recours à l’intelligence artificielle et aux systèmes d’armes létaux autonomes en attendant l’établissement d’un cadre juridique international contraignant.
  • Rétablissement d’un lien armée-nation fort en renforçant la réserve opérationnelle, la Garde nationale et le service militaire volontaire.
  • Initiation d’un grand débat sur la pertinence du maintien de notre dissuasion et réflexion sur la réduction ou la mise en sommeil, voire la suppression, de notre arsenal nucléaire.
  • Développement du Commandement du renseignement pour appuyer encore plus efficacement la lutte anti-terroriste.
  • Réévaluation des relations entre l’industrie de défense et les armées, avec plus de transparence.
Au niveau international
 
  • Réflexion sur la pertinence du maintien d’une Europe de la défense et de la ,is en place d’une armée européenne.
  • Révision en profondeur des missions de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et réévaluation de notre participation au budget de l’Alliance en fonction de nos intérêts stratégiques et de nos éventuels engagements européens.
  • Retour à un strict respect des traités et engagements internationaux notamment en matière de respect du droit international.
  • Révision de notre politique d’exportation d’armement et de matériel militaire.
  • Réduction du nombre d’engagements de nos forces en se focalisant sur celles ayant un lien direct avec la défense du territoire et de nos citoyens.

Accédez à la thématique: Les Armées et la Sécurité Extérieure

Partagez ce post

Docteur Audrey LEVY,
Déléguée nationale à la Santé, la Recherche, les Personnes en situation de Handicap et les Personnes Âgées.

Premières interrogations, premières propositions,

Venez en débattre avec nous !

 Nous parlons de la Vie de Tous, de la Santé de Tous, de l’Avenir de Tous !

Notre constat 

De l’argent, il y en a ! Il est mal réparti, mal dépensé, mal orienté !

On ne cesse de nous parler d’économie sur des tableaux « Excel » au détriment de l’humain !

Quand nous parlons de l’humain, nous pensons à l’ensemble du personnel soignant que l’on piétine, malmène et tue à petit feu voire, trop souvent désormais que l’on tue réellement et sinistrement.  Nous évoquons ici l’ensemble de ce personnel de la cuisinière au médecin, de l’aide-soignante au chirurgien, de toutes et de tous au service assidu de notre Santé.

Il est urgent de nous mobiliser pour protéger, soutenir et aider nos « soignants ».

Car n’oublions jamais que des soignants usés, fatigués, découragés, sont de mauvais soignants.

Les patients sont donc les premiers en en pâtir.

Nos propositions idéologiques

A la hauteur des espoirs qu’il avait fait naître en certains d’entre vous, d’entre nous, novices et innocents crédules, bercés par sa bienveillance à l’obsolescence programmée, Emmanuel Macron, jupitérien déchu aujourd’hui, Président aux abois demain, mais malgré tout légitimement élu, exfiltré régulièrement à l’étranger, alors que le torchon brûle, doit prendre ses responsabilités!
Nous, Le parti Démocrate, par la voix de sa Présidente et de ses Délégués nationaux et départementaux, demandons, solennellement, au Président de la République de convoquer urgemment, des Etats généraux apolitiques, citoyens et corporatistes.
«L’atterrissage a revêtu la violence de la trahison.»
La France, terre d’asile depuis toujours et terreau des droits de l’Homme,
connait un scepticisme grandissant envers les étrangers, qu’ils soient
demandeurs d’asile ou immigrés. Certains courants de pensée s’attachent
à laisser croire que les flux migratoires submergent les Français
financièrement et culturellement.
Mais, sur les 67 millions d’habitants en France, seulement 4,2 millions sont
étrangers dont seulement 3,5 de millions sont nés à l’étranger. Il est
également à noter que les principales raisons de l’immigration en France
sont d’ordre familiales, estudiantines et humanitaires. Il nous semble
opportun d’appréhender que rejoindre sa famille est un droit fondamental
pour tout un chacun, que les études ne sont que temporaires et
permettent le rayonnement culturel français à l’étranger. Concernant
l’immigration d’ordre humanitaire, elle est nécessaire à la protection de la
vie et de la dignité des personnes.
Le Parti démocrate considère l’immigration comme une chance
économique pour la France.

A l’heure où les dépenses incompressibles des ménages ne cessent d’augmenter, tous les citoyens sont touchés. Mais l’iniquité est manifeste, pour la simple raison que plus le revenu est faible plus il est impacté par les hausses des prix et des taxes. Si le Gouvernement et la République En Marche ne créent pas la dynamique attendue, la casse sociale elle, est bien présente. Face aux propositions de l’exécutif, dont on mesure tant l’inefficacité, l’opposition actuelle, de l’extrême gauche à l’extrême droite, n’a présenté aucune solution concrète. 

Loin de souffler sur les braises, le parti Démocrate soutient le mouvement des gilets jaunes mais adresse trois propositions de sortie de crise. Ces propositions sont immédiatement opérationnelles et permettront de résoudre une triple équation : celle du pouvoir d’achat, de l’équité entre tous les citoyens et de la mise en œuvre d’une vraie politique environnementale.

  • PROPOSITION 1. ABROGATION DE LA HAUSSE DES TAXES SUR LE CARBURANT
  • PROPOSITION 2. RÉTABLISSEMENT DE L’IMPÔT SUR LA FORTUNE
  • PROPOSITION 3.  MISE   EN   OEUVRE   D’UN   IMPÔT   EXCEPTIONNEL   SUR   LE PATRIMOINE

 

LETTRE OUVERTE

A Monsieur Le Président de la République Française 

Le Parti Démocrate lance un appel à l’Union Sacrée de tous les partis politiques derrière

la Nation en Colère et ses Gilets Jaunes. 

Nous l’avons tous compris, il n’y a plus aujourd’hui des oppositions mais une seule et même opposition, celle d’une France qui hurle sa détresse face à un Chef d’État, son Gouvernement et son parti, qui ne les entendent plus, qui ne les comprennent plus. 

Monsieur le Président, vous semblez frappé de stupeur et de surdité face au peuple de France qui se lève. Vous ne mesurez pas à quel point vous mettez en danger non seulement les Institutions démocratiques de notre pays mais la République elle-même. 

Mettre les français à genoux, Monsieur le Président, c’est rendre incontrôlable la France qui se dresse contre vous. C’est risquer l’embrasement, l’insurrection populaire et nationale.

C’est mettre la France en Danger. 

Natacha JACQUEMARD, Présidente du Parti Démocrate

« Pour Vous, pour Nous, pour Eux, ici, ailleurs et partout en France. »

(KL) – L’époque des partis traditionnels est révolue. Après des décennies d’une alternance « droite-gauche » stérile, il est temps que la politique s’adapte aux réalités du 21e siècle. Un nouveau parti né dans le sud de la France se lance – le « Parti Démocrate » veut apporter un regard nouveau sur ce que la politique doit être aujourd’hui et demain. Interview avec la présidente du « Parti Démocrate », Natacha Jacquemard.

Thématique: Les quartiers prioritaires de la politique de la ville

Par Emmanuel Goffi, délégué national aux Armées et à la Sécurité extérieure.

Les Articles du Parti Démocrate

Les effets de 40 Années de libéralisme de droite comme gauche

Quarante années qui ont creusé des écarts de revenus et de fortune qui ne sont plus supportables. Quarante années qui ont créé trois millions de chômeurs, et aggravé la condition et le nombre de six millions de travailleurs pauvres, et de dix millions de retraités pauvres. Pour enrichir à nouveau le pays, il faut remettre

Lire plus »

L’Apolitique Citoyenne

A la hauteur des espoirs qu’il avait fait naître en certains d’entre vous, d’entre nous, novices et innocents crédules, bercés par sa bienveillance à l’obsolescence programmée, Emmanuel Macron, jupitérien déchu aujourd’hui, Président aux abois demain, mais malgré tout légitimement élu, exfiltré régulièrement à l’étranger, alors que le torchon brûle, doit prendre ses responsabilités!Nous, Le parti Démocrate, par la voix de sa Présidente

Lire plus »

La solution de l’immigration en France

Nader AJOYEV Commissaire National à la Solidarité et à l’Intégration. La solution de l’immigration en France La France, terre d’asile depuis toujours et terreau des droits de l’Homme, connait un scepticisme grandissant envers les étrangers, qu’ils soient demandeurs d’asile ou immigrés. Certains courants de pensée s’attachent à laisser croire que les flux migratoires submergent les

Lire plus »

Remerciement d'André Tessier Du Cros

“Je suis très touché de votre accueil!

J’étais présent à la séance de fondation du Parti Démocrate à Fréjus. Je n’ai rien vu ou entendu avec quoi je ne sois pas d’accord, mais ce n’est pas cela qui m’a décidé.
J’ai constaté que des jeunes et moins jeunes françaises et français, dont les origines, récentes ou anciennes recouvrent l’Europe, la Méditerranée, l’Afrique et quelques autres, se retrouvent dans les mêmes convictions démocratiques, républicaines, laïques, et européennes.
Ils voient loin et haut. Ils ont du courage et du culot. Et ils fondent carrément un tout nouveau parti pour réveiller le respect des principes simples et anciens que nos politiciens ont trop oublié, parce qu’ils ont compris que ce sont ces principes seuls et rien d’autre qui ont guidé le progrès des humains, depuis vingt-cinq siècles, vers la liberté et la dignité. La souveraineté du peuple. L’État de Droit. La séparation des pouvoirs. La séparation de la religion et de la politique. La présomption d’innocence. Le Droit du Sol. La nature sacrée de la personne. Le refus de la haine, du mépris, et de l’indifférence envers la souffrance de l’autre.
Souhaitons nous bonne chance!”

André Teissier Du Cros, 30 Septembre 2018.

Discours d’inauguration du 15 Septembre 2018 à Fréjus de Madame Natacha Jacquemard, Présidente du parti Démocrate.

“Bonsoir, bonsoir à chacune et chacun d’entre vous, et merci, merci d’être si nombreux à honorer cette invitation.
Vous savez, la première fois que je suis venue dans cette salle, c’était il n’y a pas si longtemps, nous étions quelques uns et à ces quelques-uns j’avais promis que c’était une première et qu’il y en aurait beaucoup d’autres…je sais qu’ils sont là ce soir, et de tout cœur, je les en remercie.
Depuis, j’ai écouté les peurs, les interrogations, les déceptions aussi, et il y en beaucoup, j’ai entendu, ces silences, vous savez ces silences assourdissants de ceux qui n’osent plus rien dire, parce qu’on leur a dit qu’ils n’étaient rien…
Et puis, je vous ai rencontré, nous avons échangé, et vous m’avez convaincue, vous m’avez portée pour qu’aujourd’hui ensemble, nous construisions cette belle aventure…
Ce soir, pour Vous, avec Vous et devant Vous, Ici, ailleurs et partout en France, dans chacune de nos villes, dans chacun de nos villages, sur nos routes et par-delà les mers et les océans, j’annonce la naissance du parti Démocrate !

Le parti Démocrate, c’est votre parti, celui de vos enfants, celui de nos aînés, celui que nous allons construire Ensemble !

Le parti démocrate c’est celui de votre parole libre, libérée, sans tabou et sans langue de bois !

Parce qu’enfin, mes amis, comment peut on accepter, qu’aujourd’hui dans notre pays, des femmes et des hommes vivent sur nos trottoirs, sur nos bancs, dans leur voiture, et sous des tentes ?

Nous ne l’acceptons pas et nous ne l’acceptons plus !

Comment peut-on accepter qu’aujourd’hui certain de nos jeunes, abandonnés, oubliés, ne connaissent de l’égalité des chances que le mot, et n’ai pour projet, pour avenir que celui de devenir guetteur, au mieux dealer, et encore mieux trafiquant !

Nous ne l’acceptons et nous ne l’acceptons plus !

Comment peut-on accepter qu’aujourd’hui dans notre pays, nos aînés, pour certains et je les connais, ne dîne plus mais soupe, et ils le disent pudiquement, parce que souper c’est au mieux un grand bol de café?

Nous ne l’acceptons pas et ne l’acceptons plus!

pas plus que nous acceptons que ces mêmes aînés, à l’heure dite, finissent abandonnés dans des ephad qui coûtent « un pognon de dingue », qui sont l’antichambre d’une mort organisée, mais ceci, pas du fait des soignants, pas du fait des aidants, qui eux aussi n’en peuvent plus !
Comme n’en peuvent plus, nos infirmières, nos médecins, et tout ceux qui veulent mais ne peuvent plus…dépression, burn out, et certains quittent le navire, pour parfois même quitter la vie !

C’est inacceptable !

Nos agriculteurs, nos policiers, nos pompiers, et combien de chef de PME et de TPE, ruinés, mis aux bans de la société parce qu’on les a mis sur les bancs de nos tribunaux administratifs, qui eux aussi, parfois, mais bien trop souvent décident de quitter la vie !

Alors non, ce n’est pas cette France là notre France !

Et il y aurait tant et tant encore à dire…

Mais aujourd’hui et maintenant il est temps de faire !

C’est pour cela et vous l’avez compris que j’ai besoin de vous, que nous avons besoin de vous !

Alors oui, ensemble, réécrivons, notre belle devise…
La liberté, la liberté d’être, de vouloir, d’entreprendre, d’innover, créer, et surtout mes amis, la liberté de penser, parce ce qu’il ne vous aura pas échappé que depuis des décennies, certains, là-haut, pensent pour vous ce qui est bon pour vous,

Mais qui mieux que vous sait ce qui est bon pour vous ?

Parce qu’un peuple qui pense est un peuple souverain, alors oui nous recouvrons notre liberté de penser.

L’égalité, l’égalité des hommes et des femmes, l’égalité des droits, mais aussi l’égalité des devoirs mais surtout l’égalité des chances parce que nous voulons qu’ici, ailleurs, et partout en France, chacune et chacun puissent être, créer, entreprendre, innover avec les mêmes chances que n’importe quel autre.

La fraternité, notre belle fraternité à la française, celle qui, il y a encore peu, nous a fait chanter et danser dans toutes les rues de France, et celle endeuillée, qui nous fait marcher, main dans la main, dans le silence et la douleur pour dire au monde entier « NON !! » à la barbarie des attentats terroristes islamistes.”

Alors aujourd’hui, il est temps de faire c’est ici et c’est maintenant !

 

Vive la liberté,

Vive l’égalité,

Vive la fraternité

Vive la FRANCE !!!!

Natacha JACQUEMARD

Vidéo de la naissance du Parti Démocrate le 15/09/2018

Vidéo de présentation du Parti Démocrate

Plugin for Social Media by Acurax Wordpress Design Studio