Les Armées et la Sécurité Extérieure

Nos premières propositions par Emmanuel Goffi, Délégué national aux Armées et à la Sécurité Extérieure.

 

Emploi de la force armée

Toute décision de recours à la force armée devrait faire l’objet d’un débat démocratique et le Parlement doit trouver sa responsabilité en la matière.

Il est essentiel que les décisions d’emploi des forces armées françaises soient prises en toute transparence pour éviter des engagements dans des opérations hasardeuses aux intérêts obscurs.

Droits des militaires

Les militaires sont des citoyens à part entière. Leurs droits ne doivent donc pas être limités de manière abusive. Si le droit de réserve reste fondamental pour tout fonctionnaire, la liberté de parole doit être reconnue à tous les membres des forces armées.

Soumis à des contraintes importantes, les militaires doivent bénéficier d’avantages en contrepartie de leur engagement au profit de la communauté nationale.

Par ailleurs, les sacrifices consentis par les militaires doivent être payés en retour de la reconnaissance de la Nation et du respect de tous les citoyens au-delà du simple exercice de communication politique.

Budget de défense

La France joue un rôle de premier plan sur la scène internationale. Elle ne peut ni ne doit faire du budget de défense une variable d’ajustement du budget de l’État. Le respect des engagements budgétaires doit être la règle.

L’équipement des forces armées françaises est trop souvent inadapté, vieillissant et insuffisant. Pour assurer la protection de nos forces et leur efficacité sur les théâtres d’opérations, un effort sur l’équipement doit être consenti au plus vite.

Engagements internationaux

La France doit respecter scrupuleusement ses engagements à l’égard de ses partenaires à l’International. Cependant, son appartenance à de grands ensembles multinationaux n’est pas synonyme de suivisme. La France a une voix à faire entendre en Europe en particulier et sur la scène internationale en général.

Les engagements français en matière de droit international doivent être strictement respectés. Toute dérogation à une règle de droit décrédibilise et affaiblit la France.

Il est essentiel que la France se positionne clairement sur la question du développement des systèmes d’armes létales autonomes. Elle doit initier un débat national honnête et constructif sur ce sujet qui conditionne la conduite des conflits du futur.

Laisser un commentaire

Social Media Integration by Acurax Wordpress Developers